Agadir mardi
17.41°C
Inezgane ait melloul mardi
17.41°C
Taroudannt mardi
15.61°C
Tiznit mardi
17.41°C
Tata mardi
20.01°C
Chtouka Aït Baha mardi
17.41°C

Il est assurément de toute difficulté de résumer en quelques lignes la riche histoire d’un pays comme le Maroc. Cependant, il est toujours intéressant d’être au fait des événements majeurs qui l’ont marqué. A toute personne intéressée ensuite, de plonger plus avant dans les périodes qui la passionnent…

Le Maroc est un véritable creuset de civilisations. Les annales de sa glorieuse histoire en sont le meilleur témoin. Il fut habité dès la préhistoire par des populations berbères, et son territoire a connu des peuplements tous aussi divers que contrastés : phéniciens, carthaginois, romains, vandales, byzantins avant d’être islamisé par les  arabes.  L’ère de ces derniers est d’ailleurs toujours d’actualité ; les premiers arabes venus au Maroc furent les Idrissides (789-985), fuyant les persécutions du calife Abbasside de Bagdad, y fondèrent en 788, un État indépendant, dont Fès était la capitale. Les pages de l’histoire furent dès lors marquées par la succession des dynasties : Fatimides et Omeyyades (Xe-XIe siècle), Almoravides (1060-1147) soit l’État qui étendit ses conquêtes en Espagne jusqu’au Tage et à l’Èbre, puis les Almohades(1147-1269), les Mérinides (1269-1471), les Wattassides (1471-1554), les Saadiens (1554-1659) et enfin les Alaouites Chérifiens descendant du Prophète Mahomet (de 1664 à nos jours).

Par ailleurs, en parlant de l’histoire du Maroc, il n’en demeure pas moindre d’évoquer en quelques lignes la période précoloniale et du protectorat. En effet, la période 1844-1956, les puissances coloniales européennes tentèrent et réussirent d’asseoir leur influence en Afrique du Nord, et le Maroc n’en fut pas exclu. La conférence d’Algésiras en 1906 place le Maroc sous contrôle international, puis dans le tumulte des intérêts des uns et des autres : Royaume Uni, Allemagne, France et Espagne, le sultan Moulay Hafiz signe, en 1912,  un traité de protectorat avec la France. Le général Lyautey devint alors commissaire général de la République pour la France mais le sultan reste en place. Des tribus se révoltent contre la France entre 1921 et 1926, c’est la guerre du Rif. Mais les tribus rebelles sont acculées à la reddition et le Maroc n’obtiendra son véritable indépendance qu’en  1956 lorsque le pays se soulève suite à la destitution de Mohamed V  par le gouvernement français en 1953.

Après son indépendance en 1956, sous le règne de la monarchie alaouite, le Maroc est bien parti dans une cadence de développement remarquable, à tous les niveaux : institutionnel, infrastructurel, économique et social. Le Monarque actuel Mohamed VI est bien déterminé d’ailleurs de faire du Maroc un pays moderne et leader, soit un meilleur exemple sur le continent Africain.

Dans cette brève rétrospective historique du Maroc, la région Souss Massa, à elle seule,  a de quoi remplir des pages et des pages d’histoire. Ses villes, villages et contrées portent encore fièrement les témoignages d’un passé glorieux et prospère. Les visiteurs passionnés de l’histoire, une fois en visite dans la région, ils en auront de quoi apaiser pleinement leur curiosité…